« Chauffe Marcel »

Azzola : Brel, les Sex Pistols et les autres

C’était en 2005, quelque part en région parisienne. Une rencontre avec le « Chauffe Marcel » de Brel, le vrai, l’authentique. C’était comme dans un rêve, avec Marcel Azzola. On parla de lui, de ses amis, de Montant, de Tati, du temps qui passe. Et des Sex Pistols. C’était donc vrai : Marcel avait bien joué avec eux, dans la « Grande escroquerie du rock ’n’ roll ». Moteur !

Sélectionnez un passage du texte et twittez-le directement