Place de la Toile, en direct demain : Une histoire du net (1) : que reste-t-il du web indépendant ? 1995-2001 ]

">

netManiaks

404 URL not found | 404 URL not found | 404 URL not found |

« La Rafale ». 1995. Novembre 2005. Dix ans. On est devenu quoi ?

par davduf, 23 novembre 2005

D’abord, ce logo :

Puis, le bruit du modem. Qui veut, enfin, bien marcher. Des heures à tenter de percer son mystère, sa maudite porteuse qui ne voulait rien porter, le prestataire s’appelait CompuServe, un truc américain, qu’on payait en dollars. CompuServe ? Moi : futur CompuSlave.

Et puis, Geocities, première home-page. Trois pages pour démarrer. Trois pages pour basculer, l’impression de traverser l’Atalntique à la rame. Tout d’un coup : Gopher, Mosaic, le mail, le www, les forums. Le choc. Absolu, frontal. Douleurs, bonheur. [1]. « La Rafale » arrive [2]

Dix ans plus tard ; et pleurer de rire tellement c’est archaïque, c’est noir, c’est maladroit, ce tas d’archives.
On dirait une démo, du pur lo-fi ! Merde, Fil avait raison, y-a même des fichiers qu’on ne peut plus ouvrir. Compactés, nos 25 ans sont enfouis dans le passé. Ratatinés, comme en cendres. Un Zip, c’est une belle urne, ma foi.

Pas de nostalgie, bordel. Juste tenter de comprendre ce qui nous arrive.

Barrer la route à Le Pen... et se retrouver sous le couvre-feu et Sarkozy.

Tenter des choses, ouvrir des pistes, open source open bar, vive le net, et puis... la réaction en marche, les interdits en gagne-petits qui nous rongent, et nous pillent.

Télécharger et... tomber sous les charges droitières d’un monde en vrac.

Lire ces petits fichiers suffisants, avec leurs doux petits suffixes Html, htm, gif. Dix ans, et a-t-on vraiment perdu ? Dix ans, qui s’en souvient ? Dix ans, et tout reste à faire ; partout, ça grouille mais quand même, pourquoi tout part en couilles, pourquoi nos jolies lâchetés, pourquoi rien contre/sur Google, pourquoi cette complaisance avec eux en général, tous ces méchants, et avec nous mêmes, en particulier, les si-gentils ?

Et pourtant, non. Y croire encore. Militer quelque fois. Spip my love ; Wikipedia tra-la-la ; le Rézo des Copains.

Alors, ces quelques images, comme des photos jaunies. Du binaire en vie, des 0 et 1 vieillissants. Rien que pour rire entre amis. Rire et danser. Sourire et boire, et se compter.

Compter les morts, et les vivants / soustraire les morts-vivants.

Hasta luego, CompuSlaves.
Electrons libres de tous pays, unissons-nous. Et mille mercis à tous.

Emission Place de la Toile
France Culture, 9 janvier 2009.

Cet article est la rééditiond’un papier daté de 2005 en avant-goût de l’émission de France Culture, Place de la Toile, le 9 navier 2009 : Une histoire du net (1) : que reste-t-il du web indépendant ? 1995-2001 ]

Emission Place de la Toile
France Culture, 9 janvier 2009.

[1Quelques détails ici

[2Seules traces ouvertement laissées en ligne, ces pages - tout se situe après le logo....

Messages

  • Dix ans. putain, dix ans.
    Merci davduf

  • Je réponds à l’appel : Natacha présente, vivante - pas morte donc ;-D

    Oui dix ans déjà : 1994-95, nos premiers papiers pour raconter la mutation, on s’en souvient, le premier mel, le premier site Web Imagina, la première liste de discussion...

    Toujours là, toujours humaine, toujours en ligne... Que suis-je devenue ? Un peu plus moi-même j’espère et toujours en devenir. Et toi, David ? Et vous ?

    Voir en ligne : Les Humains Associés

    • Salut Natacha, salut Davduf,

      Moi ca va toujours ... j’ai posté un article en spip je ne sais pas trop ou sur le site .pour dire que j’écrivais des chansons et que je suis dans des réseaux d’autoproduits... meme ambiance meme rêves qu’au temps du mini rézo.

      Amitiés

      Gilles
      UNGInieux, mini rezolien, webindépendantiste

      PS : vous avez pris des rides et des cheveux blancs vous ? moi pas !

      Voir en ligne : Les jetés de l’encre

  • la rafale a atteint bien des écrans, éclairé bien des esprits. merci !

    depuis le dernier tir, "on" a quitté le monde du grand capital - adieu les rédactions d’idg france et du groupe tests -, "on" a monté sa p’tite assoce pour promouvoir la libre diffusion des savoirs et des connaissances, et "on" promeut l’esprit du libre là même où liberté d’expression est synonyme de répression...

    ]m[

    Voir en ligne : boson2x

  • Merci d’avoir défricher cette espace de liberté avec tant d’autres.

    Hélas le débroussaillage a permis aux promoteurs immobilier et autres requins de s’installer :
    Adieu les cabanes dans les arbres... La rafale en était une.

  • Bon ca fait une heure que je publie partout dans ton site pour tenter de te faire un coucou, mais je ne vois jamais rien ...

    Je ne sais plus ce que je racontais enfin voila : 10 ans après la rafale...on a lara fabian....

    Gilles
    Mini rezolien, webindépendantiste, unginieux, toujours ok pour une bouffe

    Voir en ligne : Les jetés de l’encre

    • Je ne suis pourtant pas de ces fringuants quadragénaires (à peine trentenaire que je suis) mais bon Zeus, ce bruit de modem et tous ces souvenirs me remontent aussi une petite larme à l’oeil !

      Merci !

      Etienne.

Cinq ans de « Portail des Copains ». Ou quelques bribes (minuscules et imbittables) à propos du Rézo des zéros.

En route !

Elections américaines 04 : et le Net dans tout ça ?

En route !