Police

La chasse (officielle) aux Tunisiens en France

par davduf, 21 février 2011

La note de police a deux mérites. Elle est courte, et sans appel. C’est le commissaire N.M. de Cannes qui tient la plûme : « Samedi 19 et dimanche 20 février, les effectifs sensibiliseront les patrouilles motorisées et pédestres à la gare de Cannes et ses abords, afin d’interpeller les étrangers en situation illégale de nationalité tunisienne ». Les effectifs « sensibilisés » sont : la Brigade anti criminalité (BAC), l’Unité territoriale de voie publique (UTVP), l’unité de roulement de jour (URJ), l’Unité de roulement de nuit (URN) et l’unité cynophile légère (UCL).

Le problème, c’est que la note est illégale. Totalement discriminatoire. Et qu’au commissariat, elle fait tousser certains flics, qui alertent illico la section Unité-SGP Police-Force ouvrière. Dimanche, cette dernière se fend d’un communiqué qui va mettre le feu aux poudres. On y lit : « La sacro sainte culture du résultat commencerait-elle à faire perdre la tête à certains ? Les dérapages incontrôlés deviennent multiples. »

Selon nos informations, la note est alors rapidement retirée des murs. Ordre de la hiérarchie : la Direction départementale de la Sécurité Publique goûte moyennement la polémique qui enfle... Dans l’intervalle, Europe 1, Mediapart et ici-même se sont fait l’écho de l’affaire. Qui ne s’arrête pas là puisque, selon une source policière recueillie par Owni, les patrons du commissariat de Cannes auraient avancé auprès de leurs troupes, pour prouver leur bonne foi, n’avoir fait qu’exécuter... les ordres venus d’en haut.

A savoir : de la Préfecture des Alpes maritimes. Une façon pour cette dernière de démontrer son zèle et d’aller au-delà des vœux mêmes de Nicolas Sarkozy qui avait annoncé mercredi dernier ne pas vouloir accueillir les Tunisiens qui ont fui sans papier leur pays depuis le soulèvement.

Communiqué du SGP

Messages

« La maintien de l’ordre, c’est le lien immédiat entre le politique et le policier »

En route !

« Chaque bataille est un stage de perfectionnement pour la police »

En route !

Luc Bronner : « Une guerre totale »

En route !