No border

Paris/Montréal : une candidature « GloCale » (vidéo)

Par David Dufresne, 28 mai 2012 | 428 Lectures

Un pirate ne reconnait que les mers, et se refuse à acheter les votes des électeurs de sa circonscription à coup de promesses de quais refaits, de crèches repeintes, de logements à prix d’ami, et de ronds points fleuris.

Un pirate connait la loi pour mieux la détourner : un député n’est pas un élu local, c’est un élu de la nation. Le découpage en circonscriptions n’est qu’une commodité logistique et non un principe politique. C’est aussi une conséquence du scrutin uninominal à deux tours qui verrouille la vie politique. Rien n’oblige un candidat, qu’il soit pirate ou corsaire, à résider dans la circonscription où il se présente.

C’est le sens de notre candidature glocale, enracinée dans ce monde Global/Local où qu’importe son lieu de vie, chacun est impacté par les événements du monde.

L’un (Pierre Mounier) vit à Paris, l’autre (David Dufresne) à Montréal. Quand l’un remonte la rue d’Avron, l’autre descend dans les rues du Mile End.

Bienvenue à bord.

Pirates àl’abordage du XXe àParis. Hackons les élections. Votez Pirate.
davduf1
ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
blogger|fcuker

#manifencours #22mai #montréal #ggi #loi78 (c’était beau et c’était chaud)

En route !