Police

Saint Edvige

Big Brother Awards : Les surveillants surveillés

par davduf, 17 octobre 2008

Voici l’« argumentaire » qui accompagne Big Brother Awards : Les surveillants surveillés
192 pages,13 euros - ISBN : 2-35522-014-X

« Mais qui surveillera les surveillants ? » La célèbre phrase du poète latin Juvénal n’a sans doute jamais été autant d’actualité que dans nos sociétés, où le perfectionnement rapide des technologies de surveillance s’accompagne de menaces inédites sur nos libertés. L’équipe des « Big Brothers Awards » décerne chaque année des « prix Orwell » aux Ministres, élus locaux, hauts fonctionnaires, institutions, grands patrons ou petits chefs d’entreprises s’étant distinguées par leur action en faveur de la restriction des libertés publiques, du fichage de la population, de la généralisation de la biométrie ou de la surveillance des salariés. Les promoteurs de la société de surveillance sortent ainsi de l’ombre et peuvent jouir de l’attention légitime du public et des médias., au travail encore bien trop souvent méconnu, sortent ainsi de l’ombre et peuvent jouir de l’attention légitime du public et des médias. Les heureux gagnants de l’édition 2008 auront cette année l’honneur de bénéficier d’une publicité supplémentaire, avec ce premier rapport annuel, qui présente de façon documentée leurs solutions innovantes pour placer la population sous contrôle. Outre la présentation complète de chaque lauréat de l’année 2008, le livre fait le bilan de près de dix ans de politiques liberticides en France comme à l’étranger, dressant ainsi une très inquiétante chronique des avancées de la surveillance globale.

Le collectif des Big Brother Awards fait partie du réseau Privacy International, une fédération d’ONG de défense des libertés publiques présente dans une quinzaine de pays. Le jury 2007 comprenait entre autres le sociologue Laurent Bonelli, le journaliste David Dufresne, et le biologiste Jacques Testart. Ce volume a été rédigé par cinq auteurs des BBA : Jean-Pierre Garnier, sociologue, auteur, spécialisé dans l’analyse de la dimension spatiale de la domination capitaliste, Anne-Lise Martenot, réalisatrice, membre de « Souriez, vous êtes filmé(e)s ! », Jean-Marc Manach, journaliste, Jérôme Thorel, journaliste et membre de l’Advisory Board de Privacy International, et Christine Treguier, journaliste et auteur spécialisée dans les outils et fichiers de contrôle et la propriété intellectuelle.

Messages

  • Juste un lien à corriger poour accéder au "lyber" chez Zones :
    http://www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=80
    Bonne suite

  • Signaler - pour les critiquer - les agissements de Google est une bonne chose.

    Je comprends d’autant moins de voir utilisés les "evil" tracing cookies de google-analytics sur le même site.

    Bientôt, un article sur "Les dénonceurs des BBA dénoncés ?"

  • Je ne savais pas que cela existait mais le concept est vraiment bien ; Sur le site officiel, pour ceux aue cela interesse, la gagnante de 2009 est michele Alliot marie : je cite : "Pour son goût immodéré des fichiers de police (+ 70% en 3 ans, dont Ardoise, Edvige, Cristina ou encore Gesterex), mais aussi pour sa "novlangue" avec sa promotion de la vidéosurveillance, ses invitations à la délation et son talent à fabriquer un "ennemi intérieur"." casino pour mac

15 juin, 14h, en direct : le procès-spectacle du militantisme...

En route !

(Dans le secret des délibérations des) Big Brother Awards France

En route !

« Propriété intellectuelle » est un euphémisme malencontreux

En route !