Nouvelles narrations

La réalité augmentée au service de la nouvelle muséographie

par davduf, 28 avril 2018

Le colloque :

Le numérique tient sans conteste une place de plus en plus importante dans le secteur muséal. Anticipant l’ouverture des nouveaux Musée cantonal des Beaux-Arts (mcb-a), Musée de l’Elysée (musée cantonal de la photographie) et mudac (musée de design et d’arts appliqués contemporains), réunis sous l’appellation de PLATEFORME 10, ce colloque international a l’ambition de se pencher sur les rôles et les missions de l’innovation numérique dans les muséesd’aujourd’hui en explorant les expériences les plus récentes et en proposant un regard prospectif.

Plusieurs éléments conduisent à envisager l’usage des nouvelles technologies numériques comme étant important, voire nécessaire. Ces éléments peuvent être regroupés sous trois ensembles distincts déterminés par les missions même des musées telles que définies par l’ICOM : conservation, exposition, transmission.

Ce colloque devra ainsi pouvoir aborder l’ensemble des implications que l’innovation numérique peut englober afin d’évaluer les rôles qu’elle sera appelée à jouer au sein des futurs trois musées. C’est donc une vision prospective qui est envisagée pour cette rencontre.

Ma présentation  :

A partir de son expérience de concepteur et scénariste de l’exposition Ici Londres (Musée des Civilisations à Québec, mai 2018 à mars 2019), David Dufresne reviendra sur l’apport de la réalité augmentée dans la nouvelle muséographie.

Comment travailler les nouvelles écritures avec un musée ? Quels apprentissages ? Quels langages ? Quelles sont les visées et les buts d’amener la technologie dans le musée ? Comment apporter un véritable plus, et non une gadgetisation ? En quoi la technologie sert elle le propos ?

La question des droits et des prêteurs : jusqu’où peut-on « jouer » avec les artefacs ? Quelles problématiques ? Quels coûts ? Le surcroît de travail et de dépenses est-il justifié ?

La presse :

Pour David Dufresne, concepteur, scénariste et réalisateur interviewé par la RTS et qui donnera une conférence samedi autour de la question de la réalité augmentée au service de la nouvelle muséographie, "la réalité augmentée permet de faire apparaître une augmentation de la réalité sur votre téléphone portable, comme de faire prendre vie à un vêtement, une pochette de disque ou à un objet de design (...). Cela superpose un véritable univers créatif narratif à votre visite". Et d’ajouter qu’il faut avant tout apporter un regard ou interprétation à une oeuvre pour éviter l’écueil de l’anecdotique.

Voir en ligne : Colloque « Le Musée au défi. Quels rôles pour l’innovation numérique ? »

Nouvelles narrations et pratiques muséales

En route !

Lettre ouverte de créateurs interactifs québécois au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes

En route !

Tous à Bruxelles pour les Rencontres Web Millenium !

En route !