Lettre ouverte de créateurs interactifs québécois au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes

Le 25 aout 2016, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes remettait ses nouvelles recommandations en matière de Cadre politique relatif aux fonds de production indépendants certifiés (CRTC 2016-343) . C’est en réponse à l’une de ses propositions, recommandant de revenir au linéaire en ligne (10% convergent versus 90% linéaire en ligne) qu’un certain nombre d’auteurs et de producteurs interactifs québécois ont réagi, en déposant cette lettre publique.

Sélectionnez un passage du texte et twittez-le directement

RÉFLEXIONS D’ARTISANS DU DOCUMENTAIRE INTERACTIF EN RÉACTION AUX CHANGEMENTS DES RÈGLES DU CRTC RELATIVES AUX FONDS DE PRODUCTION INDÉPENDANTS CERTIFIÉS [1]

La filière documentaire interactive au Québec, c’est :

  • un savoir faire reconnu dans le monde entier à la fois auprès du public, de la critique et des professionnels
  • un savoir faire qui s’exporte désormais en Europe, Etats-Unis et Amérique du Sud
  • des pratiques professionnelles qui irriguent tout le secteur culturel (musées, installations, publicité et même monde du jeu vidéo nous approchent et nous consultent)
  • l’émergence d’un nombre croissant de co-productions internationales (avec la France, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne)
  • quelques véritables succès d’audience ( Star Citizen : 1,7 million de fans engagés, Do Not Track/Traque interdite : plus d’un million de visiteurs ; Fort McMoney : 700 000 visiteurs ; J’aime les patates : 70 000 joueurs ; Deprogrammed et Family Farmer, 60 000 et 85 000 visiteurs respectivement, Life On Hold : 800 000 visiteurs, etc)
  • un des plus grands ratios au monde de prix récoltés toutes oeuvres confondues
  • un laboratoire surveillé par les plus grandes institutions et universités (MIT Boston, Sorbonne Paris, Barcelone, UQAM, etc)
  • un genre qui parvient tout juste à maturité et qui réclame d’être encore soutenu pour être complètement installé
  • dix ans d’expérience et autant de post mortem qui permettent d’affiner les propositions
  • l’objet de nombreux partenariats presse au Canada (Globe & Mail, Le Devoir, Radio Can, La Presse) comme à l’international (NY Times, Le Monde, Libération, Der Standard, Neue Zürcher Zeitung, Süddeutsche Zeitung)
  • un souffle dans les festivals canadiens qui, tous, ont ouvert leurs portes aux nouvelles écritures

Réflexions :

En tant que créateurs et producteurs de webdocumentaires, documentaires transmédia, et expériences documentaires interactives, nous sommes d’avis que :

  • Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain : la fin de la production numérique convergente ne doit pas entraîner la disparition des écritures interactives.
  • Le documentaire interactif peut se décliner sous la forme convergente soit, mais pas uniquement.
  • Le documentaire interactif existe sous forme de docu-jeu (Fort McMoney, J’aime les patates, Family Farmer, Or Bionique), sous forme d’expérience interactive (Toi, moi la Charte, Deprogrammed) et sous forme de webdocumentaire non linéaire (Prison Valley, Justice).
  • L’expertise en documentaire interactif développée au cours de 7-8 dernières années, notamment grâce à l’apport des Fonds convergents, se doit d’être soutenue hors des fonds convergents.
  • Il serait dommage d’imposer au documentaire de retourner à une forme linéaire sur le web à l’instar de la fiction sachant que les possibilités créatives du documentaire numérique dépassent largement cette forme.
  • Nous sommes d’avis que les créateurs et producteurs de documentaires numériques doivent pouvoir choisir, en accord avec les diffuseurs, le format numérique (interactif ou linéaire) le plus approprié pour rejoindre le public canadien et qu’ils sont habilités à le faire.
  • Si les volets convergents imposés n’ont pas toujours porté fruit, ils ont tout de même permis une véritable émergence des talents sur la scène québécoise qui, au delà de ce type de productions au succès et à la pertinence mitigés, pourront s’exprimer pleinement.
  • Le documentaire interactif natif comme forme d’art et d’expression doit avoir sa place dans le paysage de création numérique.
  • Par conséquent, nous souhaitons que les fonds considèrent comme plateformes numériques admissibles des portails non reliés à la télévision et idéalement, dédiés au documentaire ou à la création interactive voire aux sites web d’organes médiatiques reconnus et autres institutions culturelles.
  • Nous nous engageons à travailler de concert avec les gestionnaires de ces portails afin de développer de nouveaux modèles de distribution des oeuvres documentaires interactives afin de rejoindre plus largement le public canadien.

Une réflexion signée [2] :

David Dufresne / Auteur et réalisateur documentaires linéaires et interactifs
(Fort McMoney, Dada-Data, Prison Valley).
www.davduf.net
Montréal

Vali Fugulin / Réalisatrice et productrice de documentaires interactifs, jeux et nouvelles écritures
(J’aime les patates / I love potatoes, Justice, Toi moi et la Charte)
www.valifugulin.com
Montréal

Karine Dubois / Productrice de documentaires linéaires et interactifs
(Le bruit des mots, Voisins, Justice)
www.picboisproductions.com
Montréal

Jérémie Battaglia / Réalisateur documentaire linéaire et interactif
(Toi, moi et la Charte)
www.jeremiebattaglia.com
Montréal

Nicolas S. Roy / Directeur de création, Dpt.
(The Enemy, Deprogrammed, The Family Farmer, Disparus, Toi moi et la Charte, Le bruit des mots, Code Barre, Ici Chez Soi, Sacrée Montagne)
www.dpt.co
Montréal

Bruno Choinière / Directeur de création, Akufen
Christian Lebel / Directeur des technologies, Akufen
(Journal d’une insomnie collective, Do Not Track, Dada-Data, Emilie, Space advisor, The wanted 18)
www.akufen.ca
Montréal

Joannie Lafrenière/ Réalisatrice documentaire
www.jlafreniere.ca
Montréal

Vincent Morisset / Réalisateur et producteur. AATOAA
(Jusqu’ici, Just a Reflektor, Bla Bla)
www.aatoaa.com
Montréal

Colas Wohlfahrt / Réalisateur interactif, Kngfu
Ghassan Fayad / Producteur numérique, Kngfu
(Life On hold, 24h dans la vie d’un DJ, Who We Are, Working It Out Together, Religions et Démocratie, 100 mots pour la folie)
www.kngfu.com
Montréal

Marilyne Lacombe
Productrice nouveaux médias, Freelance
Montréal

Mélissa Pietracupa
Productrice télé/film/nouveaux médias, Pigiste
Montréal

Marc Baudet, Turbulent
(Le Photographe Inconnu, Le Rêve de Champlain, Star Citizen, Switch & Bitch)
www.turbulent.ca
Montréal

yako (Jean-Christophe Yacono) / directeur de création et réalisateur
(Du Big Bang au Vivant, Les Enfants de la Bolduc, Émilie, Eros, Les Passagers)
www.yako.ca
Montréal

Franck Desvernes / Scénariste interactif
François Pallaud / Directeur technique
(Justice / Police Académie / Climat Sous Tension / L’Or du Golfe / Disparus / Le Prix à Payer / Mes États Nordiques)
www.pliab.com
Montréal

Thibault Landel - Scénariste interactif
(Du Big Bang au Vivant, Les Enfants de la Bolduc, Le prix à payer, Loov, Apocalypse, Les contemporains, VR en déroute)
www.tiboland.ca
Montréal

Charles Stéphane Roy / Producteur et créateur multiplateforme, La maison de prod
(NORIGINALS : Poetastr, VFC)
www.lamaisondeprod.com
Montréal

Frédéric Dubois - Auteur et producteur
(Trou Story, Atterwasch)
Berlin, Montréal

Voyelle Acker
Ex-directrice adjointe nouvelles écritures France Télévisions
Paris, Montréal

Portfolio


[1dont font partie le Fonds Bell, le Fonds Québecor, le Fonds Telus et le Fonds Shaw-Rocket.

[2La signature est ouverte à tous les auteurs et de producteurs qui le souhaiteraient (merci d’indiquer vos noms, votre site et quelques-unes de vos productions).