« Tarnac, magasin général » : Revue de presse

Compilation de chroniques et critiques parues à propos de « Tarnac, magasin général (Calmann-Lévy) ».

Sélectionnez un passage du texte et twittez-le directement
JPEG - 143 ko

Le Monde

« Un petit chef d’œuvre. Tarnac, Magasin général est un récit fascinant (...). Le journaliste David Dufresne en est le héros subjectif. Il s’interroge sur son métier et réunit tous les matériaux (PV, croquis, mails, dépêches) qui font de cette “affaire” une histoire trés française et son enquête un objet litteraire et subversif »

Ariane Chemin, Le Monde — 2 Mars 2012

« Dufresne s’inscrit pleinement dans la tradition des écrivains détectives. Non seulement parce qu’il tient la plume avec beaucoup d’art et de sensibilité, mais surtout parce que son dispositif narratif multiplie les paroles (accusés, policiers, magistrats...) sans jamais prétendre au dernier mot. »

Jean Birnbaum, Le Monde — 2 Mars 2012

Les « bonnes feuilles » du livre.

Siné Mensuel

« Sourcilleusement documenté, futefutement fricassé, palpitant de bout en bout, le dossier complet de l’affaire. »

Noël Godin, Nos anti-prix littéraires malotrus 2012, Siné Mensuel - décembre 2012

Le Canard enchaîné

« Une quête prenante (…) à la manière gonzo, impliqué, subjectif »

Dominique Simonnot - 21 mars 2012

Le Nouvel Observateur

« Un livre qui deviendra un classique du genre »

Isabelle Monnin, Nouvel Observateur — 15 mars 2012

Alibi

« l’auteur s’érige contre ce journalisme de « flux », de « survol », à la fois prisonnier et geôlier d’une actualité éphémère. L’occasion, pour lui, d’emprunter à la littérature et à la fiction de quoi raconter sa vérité. »

Alibi, Franck Berteau, Quand la fiction inspire le journalisme d’investigation — 2 avril 2012

L’Express

« Une enquête très personnelle sur l’affaire de Tarnac. Au-delà des standards du journalisme. (...) un objet littéraire non identifié, intrépide, brillant et dérangeant. »

Eric Pelletier, David Dufresne, un guerrier de l’information — 27 mars 2012 et Une vérité humaine contre une vérité judiciaire — 7 mars 2012

Les Influences

« Une petite bombe à fragmentation. »

Arnaud Viviant, Les influences, « Tarnac, l’arnac » — 6 avril 2012

France Inter

« 500 pages. Passionnant de bout en bout. »

Comme on nous parle (podcast de l’émission), Pascale Clark — 8 mars 2012

Arrêt sur images

« Récit à la première personne, le livre de Dufresne est un objet inclassable.(...) Dans cette véritable guerre, ses allers et retours d’un camp à l’autre, ses efforts pour résister à la tentation de l’embrigadement, au point parfois de ne plus savoir où il habite lui-même, sont un des plus puissants ressorts du livre. »

Daniel Schneidermann, Arrêt sur images — 6 mars 2012.

StreetPress

« L’auteur : David Dufresne se met en scène sur le mode du gonzo-journaliste avec un ouvrage magistralement composé. »

StreetPress, « Les dix bouquins qu’on vous conseille de lire sur la plage » — 8 août 2012

France Info

« David Dufresne a voulu se démarquer du travail d’investigation traditionnelle pour remettre les faits dans leur contexte et mettre en avant "le grand bazar policier, politique et médiatique" autour de cette enquête. »

Les choix de France Info - matin : « Tarnac : récit et zones d’ombres » - 6 mars 2012.

Le Mouv’

Interview avec Frédéric Bonnaud, 50 minutes.

Plan B pour... Bonnaud (podcast de l’émission) » - 9 mars 2012.

Libération

« Le juge antiterroriste Thierry Fragnoli constitue le clou de la galerie de portraits - entrecoupés d’extraits de procès-verbaux et d’impressions personnelles - dressés par David Dufresne, qui signe une œuvre originale sur le bazar de « l’opération » »

Patricia Tourancheau, Libération, Fragnoli, la justice façon « Kill Bill » — 16 mars 2012.

Lire aussi : Libération, Quand le juge de Tarnac interloque — 16 mars 2012.

Politis

« Si le ton est littéraire, on n’est pas dans la fiction mais bien dans le récit d’un des épisodes du quinquennat qui s’achève. Les procèves-verbaux publiés sont là pour le rappeler, servant de balises au lecteur qui se laisserait emporter par le souffle de l’auteur : tout est vrai (...) personne n’est étranger à cette histoire »

Ingrid Merckx, Politis, « La mascarade de Tarnac » — 15 mars 2012

Lire aussi, l’interview : « On a crée un fantasme de terrorisme »

Rue89

« L’auteur a rencontré des dizaines de témoins pour bâtir un récit passionnant de l’affaire. [Celle-ci] était supposée montrer l’éclatante efficacité de la nouvelle DCRI. C’est un fiasco, que Dufresne résume à merveille dans un récit à la première personne appuyé sur de nombreuses pièces du dossier. »

Augustin Scalbert, Rue89, « Les zones d’ombre de Squarcini, le patron du « FBI à la française » — 15 mars 2012

Mediapart

« Des cabinets ministériels aux rencontres furtives avec des policiers de la DCRI ou de la sous-direction antiterroriste, David Dufresne déconstruit l’affaire et décrit ce qu’elle révèle des jeux policiers et médiatiques. »

Louise Fessard, Mediapart, Tarnac : intérêts policiers, obsessions politiques, le récit d’un scandale et Tarnac : les documents inédits des services, — 6 mars 2012

Non Fiction

« Un récit captivant »

Salomé Frémineur, Non fiction — 24 avril 2012

BastaMag

« Trois ans et demi d’enquête, à rencontrer les inculpés, les services de renseignement, les politiques. Et une volonté de décrypter les arrière-pensées et les manipulations, jusqu’au concept orwellien de « préterrorisme ». »

Simon Gouin, Bastamag — 7 mars 2012

Owni

« Ce jeux des médias dans l’affaire de Tarnac apparaît tout au long du livre “Tarnac magasin général”, que vient de publier l’auteur et journaliste David Dufresne aux éditions Calman-Lévy. L’affaire judiciaire y passe au second plan et laisse la place à une comédie politico-médiatique. Piquante. »

Guillaume Dasquié, « Tarnac Production », Owni - 12 mars 2012

Les Inrockuptibles

« Le désenchantement de l’auteur est un désenchantement »

Jean-Marie Durand, Les Inrocks — avril 2012

Les Inrockuptibles

« Pour y avoir participé puis s’en être éloigné, Dufresne sait parler de la course médiatique, de ses règles plus ou moins loyales, un peu à la façon de Laurence Lacour dans Le Bûcher des innocents (...) Le récit se lit d’une traite. »

Camille Polloni, Les Inrocks, « Tarnac, magasin général » : affaire personnelle, affaire d’époque — 6 mars 2012

Paris Match

« L’auteur plonge dans un contexte politique, une ambiance paranoïaque, les rivalités entre services. il décrit surtout une obsession sécuritaire qui s’est trop souven,t assise sur les libertés publiques »

David Le Bailly, Paris Match, « Tarnac, pourquoi un tel fiasco » — 22 mars 2012

Le Monde Libertaire

« Dense et passionnant, ce livre offre de multiples grilles de lecture. À ce jour, il est de loin le plus complet et le plus fiable sur le sujet. »

Le Monde Libertaire — 12 avril 2012

Un modèle d’enquête avec des personnages extraordinaires, des flics qui balancent, des juges mégalos, des épiciers au grand cœur et à la bourse plate et un auteur qui tourne autour de cette histoire de fou tout en faisant gaffe de ne pas y être aspiré. On aperçoit dans l’ombre tous les tarés au pouvoir ces dernières années.

Captain Krampouz,Les habits du Dimanche — 12 juillet 2012

Autres


Autre revue de presse disponible sur Magasin-General.fr


Vos commentaires

  • Le 9 mars 2012 à 21:13, par olivier razac En réponse à : Revue de presse et du web

    Vraiment, ce qui est particulièrement remarquable dans ton travail, c’est l’obstination dans le temps qui prend le contre pied effectivement (et pas seulement en paroles) de la temporalité journalistique du temps réel qui nous intoxique.
    Evidemment cela te permets aussi de faire un travail de fond, dont la force est de porter sur le système et pas sur l’évéménent en ne te privant d’aucun point de vue d’analyse.

    Vive l’artisanat de la pensée !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2012 à 13:38, par Anne Antomarchi En réponse à : Revue de presse et du web

    Je n,ai pas accès à la deuxième vidéo

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2012 à 13:47, par Anne Antomarchi En réponse à : Revue de presse et du web

    Bonjour David, oui j’ai pu vous écouter, c’est passionnant... bonne journée.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom