Musique-Libre.org | Controles des copies

DRM (que je t’aime) | No DADVSI Mix Contest

Par David Dufresne, 20 décembre 2005 | 15510 Lectures

« DRM (que je t’aime) », morceau composé pour la compilation Musique-Libre.org No DADVSI Mix Contest.

Préparée dans l’urgence, sortie à la va vite, son but : montrer un autre bruit que celui du cadenassage du Net et des copies.

Titre : « DRM (que je t’aime) »
Interpetres : DJ Rockin Davduf
Auteurs : DJ Rockin Davduf (& His Digital MusicMotor) / DJ Toty
Licence : CC by-sa

DRM (que je t’aime)
Extrait de la compilation Musique-Libre.org No DADVSI Mix Contest


Pour connaitre l’origine de la compilation

DRM (que je t’aime)
Extrait de la compilation Musique-Libre.org No DADVSI Mix Contest

Communiqué de Musique-Libre.org :

« Réalisée dans l’urgence (en à peine 15 jours) par des artistes présents sur notre archive, le NO DADVSI MIX CONTEST est une compilation de 14 titres qui dénoncent musicalement la loi DADVSI en discussion en ce momment même à l’assemblée nationale.

Cette réaction artistique et communautaire se veut avant tout une affirmation de la liberté des auteurs face à l’emprise de plus en plus menaçante des industries culturelles.

Bien entendu, tout ce que contient cette compilation (musique, textes, images) est libre, et garanti sans DRM, alors, ne vous en privez pas (version .zip actuellement et version ed2k*. Version torrent coming soon) :-) »

La playlist :

  • bohwaz - intro
  • Sam - télécharger est illégal
  • Empire Rouge Music Concept vs DADVSI - Le monde dans lequel nous vivons
  • ChistopheE - Don’t touch my art
  • The E Sound Project - Directement Remis entre leur Mains
  • Lacrymosa_industry - Chanson morte (choeur ant-DADVSI)
  • Lady in the radiator - refuse et resiste
  • Mathias - Le monde du commerce
  • disorder:fusio - Three
  • kaneda - Désobeissance Action Droit de vivre sans influance
  • The Ant - Etre en retard
  • Dj davduf - DRM (que je t’aime)
  • Virgo - La clé de la liberté
  • Pavö Nuexenschnuppertael & Doktor Pharaon - Leeegaal

Grand merci à L.L de Mars pour son dessin figurant sur la pochette ainsi qu’à tous ceux qui ont aidé à mettre en oeuvre ce projet né sur ce forum

Note : « *Pour retrouver la compil sur emule, se connecter sur ed2k ://|server|195.245.244.243|4661|/ et rechercher par ex. www.musique-libre.org ou NO DADVSI. »

A noter que ce morceau « DRM (que je t’aime) » a été également repris sur la compilation h2o_mix6 du NetLabel Histoires D’ondes. Merci à eux.

Il figure aussi sur le videocast « Reportage sur la loi Davdsi » signé par l’équipe de PauvCast et le n°9 de Pauvcast

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET

Messages

  • yo man ! ça consonne avec l’article d’avant, de H. Le Crosnier, ainsi :

    les DRM c’est la grippe aviaire du numérique.

    Voir en ligne : Lettre ouverte aux parlementaires de musique-libre.org

    • vous me faites marrer... un jour, vous signerez tous sur une major, à demandez des roaylties pas possible !

    • haha tu crois ça toi ? en signant chez une major, on ne peut espérer guerre mieux que 5 à 10% sur la vente d’un CD, alors qu’en étant libre, ça peut atteindre 90%, alors...si ça marche, je ne vois pas ce qui me ferait signer chez ces exploiteurs.

    • http://www.assemblee-nationale.fr/12/cra/provisoire/

      RAPPEL AU RÈGLEMENT

      M. Patrick Bloche - Je souhaite faire un rappel au Règlement. Il se passe actuellement au sein de l’Assemblée nationale quelque chose de tout à fait scandaleux. A proximité immédiate de l’hémicycle, dans la salle des Conférences...

      M. Didier Migaud - Dans le périmètre sacré !

      M. Patrick Bloche - En effet. Dans cette salle, des salariés d’un groupe privé, Virgin, équipés d’ordinateurs portables, proposent aux députés des offres de téléchargement de musique sur Internet. Virgin assure ainsi sa promotion au cœur même de l’Assemblée, allant jusqu’à proposer aux députés une carte représentant un crédit de 9,99 € pour télécharger de la musique en ligne. Et tout cela alors que figure à l’ordre du jour de notre séance de ce soir le projet de loi relatif au droit d’auteur dans la société de l’information ! D’après ce qu’elles ont dit à notre collègue questeur Didier Migaud qui les interrogeait, il semble que ce soit le ministre de la culture qui ait autorisé ces personnes à entrer jusqu’ici. Nous ne pouvons légiférer ainsi sous influence. Nous sommes libres et ne saurions avoir de mandat impératif. (Applaudissements sur les bancs du groupe socialiste ; exclamations sur les bancs du groupe UMP)

      M. Bernard Accoyer - J’en appelle à un peu de sagesse. Monsieur Bloche, celui qui vient de faire de la publicité à une société commerciale, c’est vous ! (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP)

      Il n’y a rien à gagner à de telles manipulations ! (Exclamations sur les bancs du groupe socialiste) Alors que nous débattons du budget de la France, sujet important et grave s’il en est, mêler le vote qui va intervenir avec les polémiques inévitables que suscite le texte qui viendra en discussion tout à l’heure constitue une tromperie qui porte atteinte à l’honneur du Parlement et à la qualité de son travail. Je la condamne de la manière la plus ferme.

      Monsieur le président, je vous demande d’inviter nos collègues à s’en tenir au présent débat (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP).

      M. le Président - Monsieur Bloche, c’est le ministre de la culture et de la communication qui a pris l’initiative que vous avez évoquée (Exclamations sur les bancs du groupe socialiste). Il a demandé par écrit au Président de l’Assemblée nationale qu’à l’occasion du débat qui suivra celui-ci, puissent être installés à proximité de l’hémicycle des ordinateurs portables, afin d’initier les parlementaires aux techniques de téléchargement en ligne. Je rapporterai votre protestation au Président de l’Assemblée nationale qui a autorisé cette démonstration.

      M. Jean-Marc Ayrault - Que le ministre de la culture demande qu’une société privée organise une démonstration au moment même où va s’ouvrir le débat parlementaire sur la question du droit d’auteur est profondément choquant. S’il est normal que les députés soient tenus informés de toutes les évolutions technologiques - les travaux en commission sont pour cela parfaitement adaptés -, jamais encore je n’ai vu pareille initiative. Je demande qu’il soit mis fin dès maintenant à ces démonstrations. (Applaudissements sur les bancs du groupe socialiste)

  • je crois que créer gratuitement et surtout créer de la gratuité ! et bien, BALLU est pas mal dans son genre et en est l’un des meilleurs exemples, BALLU jamais étouffé, BALLU dispersé et regroupé autour d’un nouveau projet gratuit pour 2006, qu’on se le dise !

  • Je m’appeller bohwaz et pas bowhaz :(

    Voir en ligne : bohwaz

  • « Certains d’entre nous ont déclaré, lors du débat autour du piratage, qu’ils étaient opposés aux sanctions prises contre quelques internautes ayant téléchargé illégalement de la musique sur internet.

    Cette position ne signifie en aucun cas que nous sommes favorables à un système de licence globale. Au contraire, nous estimons que la licence globale menace la création et la liberté des artistes. »

    LUKE

    DEPORTIVO

    VINCENT DELERM

    BENABAR

    CALI

    BERTRAND BELIN

    LOUISE ATTAQUE

    M - MATHIEU CHEDID

    JEANNE CHERHAL

    THOMAS FERSEN

    FRANTIC

    AUTOUR DE LUCIE

    TELEPOPMUSIK

    PIERRE BONDU

    JACK THE RIPPER

    PAULINE CROZE

    JAMAIT

    JEAN GUIDONI

    MASS HYSTERIA

    SEBASTIEN SCHULLER

    CORNEILLE

    MARCEL ET SON ORCHESTRE

    K2 R RIDDIM

    DIDIER WAMPAS

    LOUIS CHEDID

    ABD AL MALIK

    WALLEN

    JOHNNY HALLYDAY

    AMEL BENT

    DIAMS

    BENJAMIN SPORTES

    « Cet amendement est la négation de la valeur de la culture » Francis Cabrel et Charles Talar

    « Je ne crois pas que le l’honnêteté, l’équité, doivent reculer devant la technologie » Jean-Jacques Goldman

    « Une loi qui à terme signifie la mort de la création, votée à la sauvette en pleine nuit par une poignée de députés, est-ce ça la représentation de la démocratie ? » Patrick Bruel

    « Le Peer reste à venir » et « ce ne sont pas des paroles en l’air » Pascal Obispo

    « L’art c’est le rêve qu’on peut apporter à la vie. Cette loi coupe toute créativité, ça n’a pas de prix » Dani

    « Tout travail mérite salaire sauf le travail artistique, des millions de rmistes dans 5 ans, merci messieurs les députés » Philippe Lavil

    « Pour les auteurs, compositeurs, magasins, maisons de disques ... bientôt des millions de chômeurs » Natasha St Pier

    « Je suis outrée qu’un tel amendement puisse être voté par nos parlementaires en France. C’est la mort de la culture et de la diversité » Tina Arena

    « Cet amendement est purement et simplement la possibilité pour de jeunes artistes d’exister » Louis

    « Cet amendement est la négation de la valeur de la culture » Jacques Veneruso

    « Tout travail mérite salaire sauf le travail artistique » Jacques Dutronc

    « Cette loi est irresponsable et démagogique, en prétendant défendre les artistes et en prenant la parole en leur nom, on organise leur mise à mort » Alain Chamfort

    « La mondialisation du pillage légal » Patricia Kaas

    « Droits dans le mur » Humphrey

    « A terme cet amendement condamne la création, la non rémunération des artistes et de leurs partenaires tue leur avenir » Etienne Daho

    « Je suis pour l’exception pour la cope privée mais contre le pillage de mon travail pour 2 kopeks » Joey starr

    « Cet amendement est la négation de la valeur de la culture « Tété

    « Droits dans le mur » Iron Sy

    « Négation de la rémunération du travail des artistes = négation de leur existence. Si tu vas de servir tous les jours gratuitement chez ton boulanger il va finir par fermer boutique » Steeve Estatof

    « A terme cet amendement condamne la création La non rémunération des artistes et de leurs partenaires tue leur avenir » Nicolas Voskoboînikoff manager de Amel Bent

    « Droits dans le mur » Dany Brillant

    « Accepter ça c’est signer l’arrêt de mort de la création musicale » Julie Zenatti

    « Pour les auteurs compositeurs musiciens, magasins, maisons de disques ... des millions de RMIstes dans 5 ans ! » Crésus

    « Droits dans le mur » Patrick Fiori

    « Les auteurs n’ont plus de droits. On leur enlève le droit d’autoriser l’utilisation de leurs créations et un droit à rémunération décent » Carlos Nunez

    « Imaginez que pour un forfait ridicule vous puissiez vous rendre dans n’importe quelle boutique et y prendre tout ce que vous voulez autant de fois que vous le souhaitez : c’est tout simplement irréaliste et démagogique » Dan Ar Braz

    « Tout travail mérite salaire » Bazbaz

    « Comment peut-on croire qu’un tel système pourrait rémunérer l’ensemble des artistes de la musique, du cinéma, de même que les auteurs de jeu, d’œuvres graphiques et littéraires ... c’est un non sens ! » Babylon Circus

    • coucou diam’s je suis une te tes fan je m’apelle lydie j adore ta chanson nome la boulette car j’ecoute sky je t’adore et j’aimerai te rencontrer est-ce que tu crois qu’on pourrait se rencontrer ?

      repond vite

      bisous ta plus grande fan

  • Il y a encore six ans les Babylon Circus tournaient dans de toutes petites salles grâce à la scène underground ; la mémoire est courte apparemment...

    Wu Tang Brel

    • Comment tu peux dire ça ? Jouer dans de petites salles et vivre de son travail, c’est tout à fait conciliable. Ton reproche n’a aucun rapport.

      Je sais pas, Wu Tang Brel, mais je sais que Babylon Circus fait encore parfois des concerts gratuits pour des sujets qui les touche.

      Mais cela n’a rien à voir. le pillage massif n’est pas la solution et est invivable pour ceux qui justement ne vendent pas des millions d’albums (même si les babylon en vendent)mais qui ont tout simplement besoin de cette rente annuelle méritée.

      Sophie

  • « DRM que je t’aime » figure aussi sur le videocast « Reportage sur la loi Davdsi » signé par l’équipe de PauvCast

djtal davduf

Ce soir, dans votre ville... Dj Rockin’ Davduf sur RadioNova | HomeRadio

En route !