Encore un titre que google ne comprendra pas.

Petite mort entre amis [thorax’s not dead].

Par David Dufresne, 2 avril 2007 | 3736 Lectures

Vendredi soir, à Paris. Rendez vous dans une librairie courageuse, une librairie ouverte, une librairie galerie musiques, qui propose plus qu’elle ne vend, la Librairie En Marge, 92 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris XIème.

A gauche, il est là, le vieux compère, Le Vieux Thorax, le roi de l’electro déglingue. L’homme qui a changé ma vie. Enfin, ils sont là : lui et karine. Lui avec sa guitare ; elle avec sa basse. Cinq chansons. Cinq titres. La classe anglaise, le regard vers le bas, et le sampler qui balance des sons vers le haut. C’est rapide. C’est sans assurance, plein de bonheur, et c’est bien. Foutrement bien.

Dans la salle, il y a d’autres artistes du même accabit. Temto, du Wump. Giscard Le Survivant. DJ Toty. Il y a aussi Olivier, maître d’œuvre de 45toursderockfrancais.net. Ensuite, un trio de filles, Iku, balance mes vingt ans. Fougue, sauvagerie, cris, faux départs et sourires larges. C’est très con le Rock. C’est très bien le Rock. Voir Sheriff Perkins, troisième signature du label Close Up, qui organise le bordel. Sheriff, c’est un mélange d’Hazil Adkins et de Rémi Bricard. Du plus déjanté des rockers reverbés et de l’homme orchestre.

Etre là, à En marge. Regarder tout ça. Se dire qu’on y est plus tant que ça (en marge) et que si, merde, et qu’on est pas mort, merde bis. Regarder cette librairie, et se rappeler ses vingt ans quand j’apportais mes fanzines à la Librairie Parallèle, queue de comète des utopies 70. Regarder ces cheveux gras, et se rappeller la folie du courant alternatif. Regarder tous ces visages gais, ces jambes qui sont venues jusqu’ici, ces personnes qui sortent pour parler, qui parlent pour s’en sortir. Un truc simple, efficace. Joyeux.

Dans les rayonnages, je prends un livre : « Crève ! », joli concours d’épitaphes signé Jean-Luc Navette et Fabien Thevenot.

« Crève ! » Ok, mais quoi ?
« Crève ! » On enterre quoi, au fond ?
« Crève ! » OK, je prends. Comme une assurance vie rigolote.
« Crève ! » C’est ce qui est en train d’arriver. Bientôt un nouveau départ, une nouvelle vie, loin de Paris.
« Crève ! » 40 ans, dans un an, jour pour jour.

Et Le Thorax qui monte sur scène, qui gratte sa vie. Depuis quand il n’avait pas fait ça ? Dix ans ? Plus ? Une fois encore, un modèle de démarche. Il nous a mis au sampler, faudra passer aux amplis.

C’était un vendredi de campagne électorale, quand la politique se fait sans discours. Quand Sarko est tout à fait mort. Thorax. En Marge. Temto. Iku. « Crève ! ».

On revit.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET

Messages

  • Merci DavDuf pour ce style de chronique. J’avais raté connement l’évènement et là je m’y suis vu. Je m’y suis vu avec 2 ans de plus mais les mêmes souvenirs, pas plus, pas mieux, pas pire ou pas trop ...

électro kitsch manifesto

Esprit (qu’on pille, qu’on forme), es-tu las ?

En route !