affordance.info : Si c’est gratuit, c’est que tu vis à crédit. Le web et les banques routes de l’information.

Par David Dufresne, 18 octobre 2015 | 134 Lectures

Que reste-t-il aujourd’hui à dématérialiser ? Documents et profils le sont déjà. Ainsi que l’essentiel de nos « échanges ». Que reste-t-il à collecter ? Ce qui constitue le web (ses pages) sont d’ores et déjà regroupées dans des index en contenant plusieurs milliards (celui de Google en tête). Le tissu social du web (nos profils) est également regroupé dans un index (essentiellement celui de Facebook) qui en compte également près d’un milliard et demi.

Reste nos coordonnées bancaires.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
Veille techno

Google’s ‘Don’t Be Evil’ Becomes Alphabet’s ‘Do the Right Thing’ - Digits - WSJ

En route !