BHL en voiture

Par David Dufresne, 8 mars 2006 | 104 Lectures

Un critique du NY Times, cité par Le Nouvel Obs

« Parce quil vit presque entièrement dans son for intétieur, BHL est particulièrement inapte à communiquer les soupirs, les sons et les odeurs de la vie américaine. Il y a des moments, lorsqu’on est en voiture avec lui, où l’on a envie de lui dire de la fermer pendant cinq minutes et de regarder attentivement ce qui se passe au-dehors »

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
blogger|fcuker

Ferdinand Gilson - 106 ans | « Ta guerre, tu peux te la carrer où je pense »

En route !