boomtchak. la fin d’un cycle | jolies cendres.

Par David Dufresne, 4 novembre 2003 | 80 Lectures

Ce matin, j’ai encore tué l’un de mes sites.

C’est devenu une habitude.

Celui ci, c’est boomtchak. Trois ans à chercher dans la technique et les outils de quoi fuir l’ennui du quotidien. Dispersons, dispersons, ça fait de jolies cendres.

PS : un autre site ferme : Heures Creuses. Ca fait chier.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET

Messages

  • Pas d’inquiétudes à avoir en ce qui concerne « Heures creuses » de Chryde. Mon petit doigt me dit qu’il devrait bientôt avoir un successeur...

  • C’est curieux, ça, « fuir l’ennui du quotidien ».

    Tu mets un nom sur mes questions. Qu’est-ce qui fait qu’on se met à fond dans cette fuite en avant de technique et ed discussions qui finalement n’ont d’intérêt qu’à l’intérieur de cette boîte de pétri extraterrestre que le commun des mortels peut ignorer sans risque ?

    La peur de l’ennui ? Ou l’ennui lui-même ?

    Ou peut-être juste une effervescence créative qui, sinon, ne nous servirait qu’à monter des maquettes de bateaux le dimanche ou à briquer des nains de jarind peints avec amour ?

    En même temps, les arrêts des uns sont le moteur qui pousse les autres. L’article de la Rafale, je te l’ai déjà dit par mail (mais si, rappelle-toi), c’est un de mes moteurs. Il y en a d’autres mais ce serait trop long à citer ici (les Pierre Lazuly, les Arno*, les Derek Powazek, les Lance Arthur, etc...)

    Je ne dois pas être le seul, alors sois heureux. A cause de toi quelques personnes de plus regardent leur nombril. C’est malin tiens.

    Voir en ligne : (un site faute de laisser une adresse mail, spam, blabla, etc)

blogger|fcuker

net(te) fatigue

En route !