ça se discute m’invite. merci, merci. sans façon.

Par David Dufresne, 1er octobre 2003 | 161 Lectures

Très gentil mail ce matin, non passé à la trappe junk mail (alors que...) : "Bonjour, Je suis journaliste pour le magazine ça se discute sur France2. Nous préparons une émission sur les fans. Je suis à la recherche de fans inconditionnels de Kurt Cobain et de NIrvana. Si vous vous sentez concernés ou que vous connaissez des personnes susceptibles de l’être, contacez moi au 01 53 84 3X XX ou par mail XXXX@reservoir-prod.fr

Merci, cordialement,
MXXXXX"

Voila. Tout ça parce que Google nous aime bien, on se retrouve en tête de liste et bientôt de gondoles. Non. Non mais. A la perfide maison de production, mais néanmoins confraternelle, reservoir-prod, un tout petit conseil tout aussi confraternel : renseignez vous avant de lancer des invitations. Généralement, ça se fait, de se renseigner, quand on invite. Regarder c’est bien la première des politesses même, non ? Pour le reste, te fatigue pas, gentille salariée : on viendra pas.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET

Messages

  • Et encore, tu as évité de recevoir l’invitation de la part de... « C’est mon choix », pour une spéciale « J’ai un blog et c’est mon choix ». Ou « Je passe beaucoup de temps devant mon ordinateur, et vous ? ». Ou « Je suis sur le web, est-ce grave ? ». Quoique, après le portrait consacré sur M6 à sa présentatrice, elle a l’air tellement sympa que j’aurai bien envie de la rencontrer moi, la miss Thomas ;-)

    • Quand tu iras à Delarue, n’oublies pas de parler du concert d’Emergency le 6 novembre 2004 à POITIERS FRANCE . Non sérieusement puisque Réservoir prod veut t ’inviter, c’est l’occasion de peut être entendre des choses intéressantes à la TV. Une apparition de D.D à Ca se discute justifirait amplement un an de redevance.

    • Et pourquoi donc la TV devrait (encore une fois) se définir comme l’aboutissement du net ? Le media d’un autre media ? Le net et la publication effervescente de davduf ne signe-t-il pas la présence d’un media qui se suffit à lui-même pour fonctionner comme une media à part entière (et assez digne du titre, lui) ?

      Merci mais non, sans façon. Reste à ton azerty davduf. Et nous à nos écrans (les vrais, pas les « redevanciables » !) On vit certes sur la même planète, mais pas pour le même monde.

      Voir en ligne : http://www.philautarchie.net

blogger|fcuker

odrre des ltteers dnas un mtos n’a pas d’ipmrotncae | 11/09 The fucking game

En route !