démolition totale (de Pigalle au Sénat)

By David Dufresne, 11 April 2004 | 95 Visits

new moon. pigalle bulldozer. destroy future.

«Examinant le 8 avril le projet de loi sur la confiance dans l’économie numérique en deuxième lecture, le Sénat, en plein accord avec le gouvernement, a confirmé toutes les dispositions adoptées par l’Assemblée nationale en janvier dernier, à l’exception, sans surprise, de l’obligation générale de surveillance des contenus par les hébergeurs (...) Tout le reste est confirmé, malgré les efforts de certains sénateurs. Le filtrage de l’accès à des contenus hébergés à l’étranger pourra être ordonné par un juge, y compris dans le cadre d’une procédure sur requête, sans débat contradictoire. Il n’est pas reconnu au courrier électronique un caractère de correspondance privée. Une justice privée sera exercée par les hébergeurs.» La suite du communiqué de presse d’IRIS daté du 8 avril 2004 est à lire ici. Leur pétition (déjà plus de 13000 signatures). Et leur dossier complet sur la Loi sur l’économie numérique (LEN).

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
blogger|fcuker

Coffee & Cigarettes & Louie Louie

En route !