Du droit à l’oubli au capitalisme de la surveillance.

Par David Dufresne, 30 octobre 2015 | 159 Lectures

Le droit à l’oubli est en passe de devenir l’un des marronniers de notre rapport au numérique, traduisant l’incapacité de plus en plus flagrante à prendre la mesure des changements en cours. Le droit à l’oubli est d’abord une imposture..

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
Veille techno

DEVICE 6, ou comment consacrer du temps

En route !