Guillermito European Tour 2005

Par David Dufresne, 2 janvier 2005 | 82 Lectures

Deux shows seulement ! Réservez vos places à l’avance !

Le 4 janvier à 13:30, Palais de Justice de Paris, 31ème Chambre, une pièce en un seul acte inspirée des Clash :

« I FOUGHT THE LAW (AND LAW WON) »

avec, en guest stars, les fameux comiques troupiers « Good Luck », et leurs multiples autant que talentueux cabinets d’avocats. Notre terroriste informatique recherché par la DST et le FBI arrivera-t-il à prendre l’avion ? Passera-t-il la Nuit du Nouvel An au dessus de l’Atlantique comme il est prévu ? Trouvera-t-il une chambre (pas trop chère si possible) dans son hôtel de passe favori à côté de Pigalle ? LE SUSPENS EST TOTAL !

Les parisiens cruels se moqueront-ils de son accent qui fleure bon la lavande, le pistou et le calcaire blanc chauffé par le soleil de l’été ? Et enfin, saura-t-il convaincre la foule ébahie par la puissance magistrale de son argumentation et de sa rhétorique (s’il est à jeun) ? Sera-t-il jugé... COUPABLE ou INNOCENT ?

En after, le 5 janvier à 19 heures, au Hall’s Beer, 68 rue St Denis, aux Halles, lors de la rencontre des blogueurs au Paris Carnet, dans une atmosphère plus feutrée mais néanmoins décontractée, notre héros acceptera les nombreuses bières offertes par ses confrêres du grand complot de la meute inter-galactique, étudiera avec son sérieux habituel les demandes en mariage ainsi que les offres d’emploi en consulting terroristo-pirato-biologique, reluquera du coin de l’oeil les jeunes et charmantes blogueuses tout en feignant de s’intéresser à la discussion à propos de l’intérêt de l’Open Source et du Full Disclosure pour l’avenir de l’humanité, glissera sans aucun doute quelques anecdotes à propos de l’internet tel qu’il était en 1995, et comment il a dîné un jour avec un Dieu Vivant de l’Informatique, tout en guettant l’étincelle d’admiration, toute aussi feinte, dans le regard de son interlocuteur, et se laissera peut-être aller à raconter ses aventures extraordinaires de l’autre côté de l’océan, dans un pays étrange peuplé de barbares (mais qui payent bien).

Vous le retrouverez enfin, au petit matin, seul, malade, vautré dans le caniveau, probablement en train d’insulter en espagnol une bouteille de rhum qui lui veut du mal, mais, même au plus profond de la déchéance qui le frappe, condamné, sali, oublié, à terre, méprisé, ruiné, misérable, (pratique ce truc, hein ?), ses ailes de géant l’empèch coincées sous une poubelle, aboli bibelot d’inanité sonore, et j’ai pompé ta vie avec ma trompe immonde, bref, alors, le 6 janvier au matin, vous entendrez ce cri primal de la chrysalide qui se déploie, ce défi à la face du monde, cette renaissance :

« Ah putaingue merdeuhhh j’ai raté mon putaingue de train pour Montpellier !!! »

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
blogger|fcuker

« Détournement artistique de la campagne anti piraterie »

En route !