Le game design : une architecture narrative

Par David Dufresne, 7 août 2012 | 557 Lectures

Par Henry Jenkins Traduit de l’anglais (États-Unis) par Maxime Cervulle.

Cet article publié en 2002 est celui dans lequel Henry Jenkins pose les limites de la comparaison des jeux vidéo avec le cinéma, introduit des références à la danse et à la musique, réaffirme l’implication du corps et pose les bases de nouveaux modèles narratifs. Il est une clef pour dans l’analyse des mécaniques jeux.

Henry Jenkins est professeur de Communication, journalisme, et d’études cinématographiques à l’Université de Californie du Sud. Il a été auparavant pendant 20 ans au MIT ou il était en charge d’un programme de Comparative Media Studies. Il a par ailleurs publié plus d’une douzaine d’ouvrages sur les médias et les cultures populaires.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
Veille techno

L’art du game design : caractéristiques de l’expression vidéoludique

En route !