Nelly Garnier, conseillère (LR) de Paris : « De quoi Gérald Darmanin est-il le nom ? »

Par David Dufresne, 10 février 2022 | 915 Lectures

Alors, en vérité, de quoi Gérald Darmanin est-il le nom ? Il est le nom d’un système qui se tient, où des éditorialistes, politiques et amis, qui savent qu’ils ont les mêmes comportements, ne voudraient pas créer une jurisprudence qui se retournerait contre eux. Il est le nom de la lâcheté d’hommes et de femmes irréprochables personnellement, qui considèrent que Gérald Darmanin est trop utile pour eux électoralement pour venir questionner sa place dans un gouvernement qui se dit progressiste. Il est le nom du cynisme qui pense qu’un rapport aux femmes posant question ne fait pas bouger d’un point les sondages. Il est le nom de l’indifférence, qui ignore toutes les voix qui s’élèvent depuis plusieurs années maintenant pour dire que cette situation est insupportable. Plus directement, il faut le dire : après cinq ans de libération de la parole des victimes, alors que la lutte contre les violences faites aux femmes a été instituée grande cause du quinquennat, il est tout simplement une offense, pour reprendre le mot si juste d’Apolline de Malherbe, à l’égard de toutes les femmes.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
Revue de presse, du web & veille en tous genres

En 2021, la France est restée une démocratie « défaillante » (AFP)

En route !