Prison Valley : l’expo à Paris

Par David Dufresne, 10 mai 2010 | 140 Lectures

Expo Prison Valley, le vernissage, c’est demain (mardi 11 mai), 19h. Venez. On boira et on fera des débats.

Philippe Brault expose chez Since.Upian ! Pour celles et ceux qui ne connaitrait pas le monsieur, Philippe est photographe, membre de l’agence Oeil Public, et – et c’est ce qui nous intéresse – le co-réalisateur avec David Dufresne du webdocumentaire Prison Valley.

Alors oui, tout commence par des rencontres. D’abord avec David Dufresne, compagnon des années Libé de Philippe, qui s’interrogeait comme lui sur de nouvelles formes de narration documentaire. Puis avec toute l’équipe d’Upian, ici même, rue Saint-Maur.

L’histoire elle, vient de là bas. De Canon City, dans le Colorado. Une bourgade paumée et ses 13 prisons.

Ces photographies n’étaient pas destinées a se retrouver sur ses murs. Elles n’existaient que pour servir l’histoire sous sa forme web documentaire. Nous avons dû en choisir quelques unes parmi des centaines d’autres. Trouver un autre dialogue.

Dyptiques, tryptiques, grands tirages, quelques soient les formats, les photos de Philippe racontent l’Amérique à Cañon City. Là bas, on a planté une prison dans les années 80. Puis un hôtel. Puis une autre prison. Puis un resto. Puis une troisième prison. Et encore un motel. Un cabinet d’avocats s’est installé. Puis cinq autres prisons. Puis, le périmètre s’est élargi à la ville d’à côté, Florence, Colorado. Au final, Cañon City, c’est ça : une ville prison où même ceux qui vivent dehors vivent dedans, d’une façon ou d’une autre.

Prison Valley, photographies, par Philippe Brault. Vernissage le 11 mai à partir de 19H. Avec cocktail et surprises.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
blogger|fcuker

Appel à contributions : « Musique(s) et révolution(s), XIX-XX-XXIème siècles »

En route !