Quand la censure est un art

Par David Dufresne, 12 janvier 2006 | 110 Lectures

Un artiste américain, brian joseph davis a puisé dans sa collec’ de disques. Il en a extrait 10 : Stravinsky, Mahler, Kingsmen, Vaughan Meader, Beatles, Cat Stevens, Sex Pistols, Prince, Dead Kennedys et 2 Live Crew. Puis, ll les a soigneusement brûlés, posés sur sa platine, et enregistrés.

C’est beau et ça sonne.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
blogger|fcuker

Histoires d’Ondes (WebRadio)

En route !