rance françois | podium + perben | la france d’aujourd’hui

Par David Dufresne, 11 février 2004 | 133 Lectures

Aujourd’hui, mercredi, jour du ciné. Partout, Podium. Partout, jusqu’à sa saturation, Clo-Clo, ses claudettes, ses paillettes, de la sucrette pour jeunes gens modernes d’aujourd’hui.

Merde. Yann Moix (l’auteur), combien ? Pas même 40 balais, je présume. Poelvoorde ? 39 ans. Et, déjà, plongés dans le pire des années 70. My Way/Comme d’habitude mis à part (Sinatra, les Pistols - salut), c’est quoi Claude François ? Du Star Academy avant l’heure. De la sueur, ah ! lexandrie. Ah ! lexandra. Misère. Le pire des années 70 - Ah !

Et 30 ans plus tard, ça recommence. Les années à la Peyrefitte veillent sur nous. La loi Perben II vient de passer, sur fond de même sou-soupe(odium).

Le téléphone pleure, sauf que maintenant c’est un portable.

Sinon, la meilleure radio anti-Podium du moment est sur le web : Exploitika ! (« Radio presents two web radio shows dedicated to the finest movie soundtracks & library music of the 60’s & 70’s »)

Dernière minute :
Bafouant la parole de la France, la justice héxagonale vient d’arrêter et de placer sous écrou extraditionnel Cesare Battisti, auteur de polar d’origine italienne. Dans les années 70, Cesare était un militant des Prolétaires armés pour le communisme (ah - Lexandrie ? - Tu parles. Ah - Marxisme. Quelle époque). Info sur Hacktivist News Service. Pétition sur MauvaisGenres. INfo sur Libé | Le Monde.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET

Messages

  • La boucle est en effet bouclée. Pour preuve, sur M6 hier soir, l’émission concurente de Star Academy (qui opère sur le même segment de marché et pour la même multinationale du disque) nous montrait un candidat qui se présentait comme un artiste. Son métier dans la vie ? Sosie de Claude François.

    • Bonjour, bien moi j’aime les paillettes , le strass et Claude Francois.J’ai vécu dans les années 70 mes plus belles années, et ce chanteur fait partie du patrimoine Francais.Je n’aime peut être pas ce que vous aimez, mais c’est cela qui fait la diversité je respecte vos goûts musicaux, et pas une seconde me viendrais à l’esprit de critiquer les chanteurs que vous aimez.Vous ne connaissez de Claude Francois que les chansons phares, écoutez simplement « Parce que je t’aime mon enfant » c’est un chef d’oeuvre à la hauteur d’une chanson de Mr. Brel ou de Mr. Brassens.Je peux vous envoyer une copie si vous le voulez, et vous changerez d’avis.Je vous remercie de m’avoir permis de m’exprimer.

    • Comme l’a très bien dit Joky ! Et je ne vais pas me répéter. Il serait temps d’arrêter de snober Claude François. Dans tout ce que j’ai lu et ce qui s’est écrit sur ce sujet et je crois que dans tout ce qui se dit dans la vie courante, peut être 2 ou 3 personnes savent vraiment qui est Claude François... Les seules personnes invités à voter ne connaissent pour la plupart que les chansons dites « populaires » considérés comme « festives » puisque dans notre société, il faut faire la fête c’est bien connu... Mais revenons à Claude François... Pourquoi toute une partie de son univers musical n’apparait elle pas aux yeux des communs des mortels. Pourquoi seule l’image « d’un pantin bondissant » est l’unique image qui ressort dès que l’ont parle de Claude ? ça a l’air d’en rassurer quelques uns vous me direz... Concernant son univers musical, vous n’êtes peut être pas au courant que Claude François a interprété entre autres du reggae, du funk, de la soul music, du rock, de la pop (anglaise notamment) mais aussi du calypso et un tas d’autres styles musicals dont la plupart des Français ne soupçonnent même pas l’existence !!! Nous avons eu affaire à l’un (pour moi l’unique) artiste et idole accomplie de ce XX ème siècle. Je préciserai quitte à boucher bon nombre d’oreilles, que Claude François était un excellent musicien (violon, batterie ... et j’en passe) il était excellent danseur (certains ont oublié qu’il a donné plusieurs cours de danse à de nombreuses stars de l’époque) et surtout qu’il était un chanteur d’une classe irréprochable toujours soucieux de son image afin de satisfaire son public et de le servir comme il se devait. Dans mon optique de faire bouger les choses concernant Claude François, je ne suis pas fan inutile de vous le préciser, seulement j’apprécie vraiment l’artiste, je vous conseille de vous procurer le dictionnaire des Chansons de Claude François d’Olivier Delavaut et vous verrez qui se cache vraiment derrière « les 25 remix d’Alexandrie version beauf-mariage-festif-paillette s » que vous semblez tant admirer puisque je l’oubliais la plupart (pas tous heureusement) ne connaissent que ceci... Voici une citation d’Olivier Delavaut (musicien accompli et non fan de Claude)concernant Claude François :

      « des milliers de gens ont toujours été persuadés que Claude François n’a chanté pendant quinze ans que des bluettes à deux sous. » « il n’est pas exagéré de dire qu’un vaste public est passé à côté d’un artiste complet. » « qu’une fois pour toute cela soit dit et écrit : nous avons eu affaire à l’un des plus grand chanteur et chorégraphe du XXe siècle ». « Il apparait que les détracteurs les plus déterminés de Claude François, les tenants de sa détestation foncièrement immotivée sont fondamentalement mal informés, et parfois, mal instruits » « Si Claude François pour le commun des mortels n’est qu’un »lutin blond bondissant« insignifiant , alors que les 174 adaptations qu’il a effectué sur 15 années de carrière, et sans compter de nombreux originaux français totalement hors du registre paillettes, ont dû passer comme des fantômes venus d’une autre planète. On s’acharne a mettre en avant les chansons sautillantes enregistrées pour des raisons qui se justifient ( Claude François devait gérer les disques Flèches et de nombreux employés) et dans le même temps tous les médias pratiquent à très haut niveau un ostracisme total à l’endroit des grandes chansons à texte (oui, il y’en a !!) et des excellentes adaptations issus notamment de la country et du rythme and blues en les ignorant superbement. Mais qui ignore est sans doute ignorant, le doute demeure... »

  • Un lecteur, pseudominé Anti-Kitsh, souhaite apporter quelques précisions à propos de Cesare Battisti :

    « Tu oublies de dire que si il est extradé, ça n’est pas parce qu’il écrit des livre ou parce qu’il a été communiste, mais parce qu’il a été accusé de meurtre. Tu peux penser qu’il est innocent mais ça, ça n’est pas à toi de le décider (...) »

    Les liens (Libé, Le Monde, pétition) à propos de Cesare Battisti sont tres clairs sur les soupçons qui portent sur lui, sur les incohérences policières parfois (deux faits commis en même temps dans deux endroits différents, etc). J’estimais que cela suffisait. Disons que ce qui m’interessait, c’est le télescopage des années 70 et des années 2000.

    Pour le reste...

    • je voulai juste dire au con qui a dit que claude francois s’est pareil que la star ac que d’une ;le téléphone pleure ne parle pas de telephone mais d’un père qui n’a jamais vu sa fille de 5 ans et de deux lui au moins il se fatiguait pour les gens qu’il aimait plus que tout (son public)il mettait le paquet tout se qui pouvait les attirés strass paillettes...pas comme la plupare des chanteurs qui se contente de chantter non lui chaque soir il donnait 1h de rêve d’emotions de danse et surtout de chant a son public

blogger|fcuker

star academy, and now : alain juppé

En route !