terror hotel | terror business

Par David Dufresne, 18 mai 2003 | 64 Lectures

Terrorisme hotelier (anecdote véritable). C’est un jour d’attentats à Casablanca. A la rédaction (à Paris), le téléphone sonne. La voix (masculine) est aimable. La voix a une proposition à formuler. La voix est celle d’un réceptionniste d’hotel marocain. L’hotel est chic, et cher. Mais la voix a une bonne nouvelle : « nous faisons des prix médias ». Dehors, les corps sont encore tièdes, les murs toujours ensangantés, but business is business, quelque part, à Casablanca, un gérant d’hotel a demandé à son équipe d’appeler tous les médias du monde. Pour faire des prix spéciaux pour les envoyés spéciaux - C’est ainsi.

à propos de Matrix, Maurice G. Dantec dans Le Figaro Magazine : « aujourd’hui, nous sommes à la croisée des chemins. L’homme va-t-il plonger dans un néoludisme avec une volonté dijhadiste de destruction générale de la machine ou va-t-on au contraire vers l’asservissement terminal de l’homme ? Une troisième voie est-elle envisageable avec le retour d’un homme à nouveau souverain sur ses créations ? Mais quel serait-il, quelle serait sa forme ? » (date : samedi 17 mai 2003). - Commençons par pêter les téléphones et puis, après, allons voir si, des fois, one ne serait pas des 404 Brain Not Found

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
blogger|fcuker

retraite | (re) traîtres.

En route !