virus informatiques | modèle métaphorique pour une poétique sévèrement séditieuse.

Par David Dufresne, 13 novembre 2003 | 105 Lectures

« le virus informatique comme modèle métaphorique pour une poétique sévèrement séditieuse. Le virus permet d’imager quelques propriétés convoitées : l’invisibilité (anti-esthétique), la prolifération en réseau (hors lieux artistiques), l’adaptabilité (selon les contextes-cibles), l’action directe et rapide sur le monde, la capacité positive de transformer ou détruire rapidement les systèmes symboliques-actifs de la communication et de l’information orthodoxes. »

Christophe Hanna, revue Nioque cité dans Libé du jour.

ABONNEZ VOUS AU BULLETIN ALÉATOIRE SOUS PLI DISCRET
blogger|fcuker

ascii parait

En route !